Actus & Presse

les bonnes

nouvelles

Garder la flamme

18 novembre 2020

C’est avec beaucoup de gratitude que je vous écris ce message aujourd’hui.

Le Samadhi Project a connu une grande affluence, les partages et les rencontres ont été riches et touchants…

Dernière de L'invisible chemin

À l’heure où les théâtres ont fermé leurs portes, comment ne pas se sentir privilégié·e et chanceux·se d’avoir vécu ce mois extraordinaire et hors du temps au théâtre Pitoëff ? En ces temps incertains, ce sont environ 3’200 personnes qui ont assisté à l’évènement dont 2’000 spectateurs·trices pour L’invisible chemin.

Dans mon rêve, le théâtre avait pour vocation de vous donner le goût d’aller vers les conférences, les ateliers, les livres… et c’est effectivement ce qui s’est produit. L’art a su attiser votre curiosité et ouvrir de nouvelles portes. C’est une grande joie pour moi d’y avoir contribué. Alors je vous dis…

un immense

merci !

MERCI à vous, public, pour la joie et l’émotion que vous nous avez témoignées à l’issue du spectacle, lors des bords de scène, des conférences et des ateliers.

MERCI d’avoir fait fonctionner le bouche à oreille de manière aussi indiscutable puisque, malgré le manque d’intérêt total de la presse écrite, nous avons régulièrement fait salle comble et senti ce lieu bouillonner et vibrer.

MERCI à vous, conférencier·ère·s inspirant·e·s qui avez partagé vos connaissances et votre vision.

MERCI à vous, bénévoles et précieux membres de l’équipe qui avez donné votre temps et votre talent.

MERCI à vous, partenaires et sponsors qui avez cru en ce projet fou et doux. Merci pour votre confiance.

photos merci

Les liens, la générosité, le labeur, l’enthousiasme et le savoir-faire de chacun·e ont fait de cet évènement un grand succès. Un feu nourrissant qui nous éclairera longtemps. Le Samadhi Project nous a rappelé à quel point nous sommes nécessaires les un·e·s pour les autres.

Pour que le plaisir et la réflexion perdurent, nous avons publié sur notre chaîne les conférences qui ont été filmées, dont celles de Corine Sombrun, Sophie Rabhi-Bouquet, Olivier Abossolo, Jacques Gaffet, Philippe Guillemant et Marguerite Kardos, la table ronde sur la conscience, le symposium sur l’Esprit de Genève et le TED love de Marianne Sébastien, Marika Verheijen et Pierre Pradervand. Partagez-les ! Et que cette période soit nourrie de ce que nous avons ensemble semé !

Playlist conférences

Pour enrichir encore le terreau que nous avons co-créé, nous réfléchissons à la création prochaine d’un blog avec des propositions d’outils, des lectures, des bonnes nouvelles, pour mettre en lumière encore et toujours ce qui nous permet de voir plus loin et d’être constructifs… Donc sereins ! Sachez par exemple que suite à l’enthousiasme suscité par son intervention autour des techniques HeartMath durant le Samadhi Project, Ettore Arcais organisera des séminaires à Genève le 29 novembre. Contactez-le si vous êtes intéressé·e.

Le Samadhi Project avait également pour vocation d’inspirer les auteurs avec la bourse Vers de nouveaux imaginaires offerte par la Fondation Jan Michalski. Écrire de nouveaux fils narratifs qui proposent des visions positives pour le monde de demain et, peut-être, figurer au programme de la deuxième édition. Le délai de dépôt était fixé au 31 octobre et c’est donc le cœur battant que j’ai découvert les enveloppes des 6 auteur·e·s qui ont joué le jeu. La fatigue passée, c’est avec joie que nous allons lire leurs propositions et désigner le·la lauréat·e…

lettres

Pour que votre émotion et votre joie allument d’autres cœurs, nous serions très heureux de recueillir – de manière anonyme ou non – quelques mots de votre part, comme un témoignage pour inscrire cette première édition dans la mémoire collective. Écrivez-moi !

Je souhaite qu’il soit donné à chacun·e d’entre vous de garder la flamme intacte. Au cœur de l’hiver comme devant l’inconnu.

Avec amour.

Sarah

… et toute l’équipe du Samadhi 🙂

Sarah et Sibylle

L’enfance de l’art

Sophie Rabhi-Bouquet

8 octobre 2020

Le 2ème week-end du Samadhi Project abordait le thème passionnant de l’éducation.

La présence lumineuse de Sophie Rabhi-Bouquet et l’éclairage enthousiaste d’André Stern ont emmené les participant·e·s à la découverte d’un être géant: l’enfant !

 Sophie Rabhi-Bouquet était venue nous parler d’une pédagogie bienveillante. André Stern, d’un apprentissage enthousiaste. En les écoutant exposer avec sincérité et générosité leurs vécus, leurs observations et les réalisations qu’ils ont entreprises, on ne pouvait que prendre la mesure de ce qui, dans l’évolution de nos systèmes éducatifs, altère l’expression des potentiels immenses dont dispose chaque enfant qui vient au monde. Et avoir envie de s’engager pour que le monde porte l’empreinte de cet enfant: celle d’un géant !

En 3 mots

6 octobre 2020

Que ressent-on après avoir vu la pièce L’invisible chemin de Sarah Marcuse ?

Pour le savoir, rien de plus simple ! Il suffit de poser la question… au public !

les mots du public

Ouvrir en grand

conférence sur la conscience

30 septembre 2020

Depuis l’ouverture du Samadhi Project le jeudi 24 septembre, le théâtre Pitoëff a changé de dimension ! Il vibre de créativité, rayonne de connaissance et remplit avec bonheur l’esprit, le cœur et même l’estomac des participant·e·s ! Plus de 700 personnes ont assisté aux conférences, spectacles et brunch qui ont marqué ce premier week-end dont deux événements étaient sold out !

Convivialité, pluridisciplinarité, humour et amour… Réservez vite vos places pour les prochains événements qui se déroulent jusqu’au 18 octobre !

Question d’amour

14 septembre 2020

La pièce L’invisible chemin de Sarah Marcuse nous invite à redécouvrir ce que le monde a de bon et de beau à nous offrir !

Dans cette interview, Sarah nous raconte la génèse de cette comédie dans laquelle il est question d’un président, d’une clinique, de pensionnaires étonnants…

Et d’amour ?

interview de Sarah Marcuse

Ce spectacle pour 13 comédien·ne·s et musicien·ne·s a a été écrit pour mettre en lumière les potentiels humains et nous questionner sur le rapport que nous entretenons aujourd’hui avec le sacré et l’invisible.

Il y est question d’un président qui voit une apparition. D’une clinique dont les pensionnaires ont des pouvoirs étonnants. Et d’amour. De cet amour dont nous avons tous besoin. Cette clef fondamentale qui peut tout changer.

Appel aux auteur·e·s

RTS La 1ère

10 septembre 2020

Chers·ères auteur·e·s, le Samadhi Project vous invite à prendre la plume !

Nous avons mis sur pied la bourse Vers de nouveaux imaginaires afin que de nouvelles pièces de théâtre voient le jour. Des textes résolument positifs qui osent et qui proposent de nouveaux fils narratifs pour un nouvel élan !

Une autre vision pour le monde de demain.

Les auteur·e·s de théâtre sont invité·e·s à assister aux quatre weeks-ends de conférences du Samadhi Project et à déposer leur proposition de pièce de théâtre au plus tard le 31 octobre.

La forme du projet est laissée au libre choix de l’auteur·e mais doit s’inspirer d’une des quatre thématiques abordées lors de l’événement: la santé, l’éducation, l’énergie et l’amour.

Chaque projet retenu bénéficiera d’une bourse d’écriture de 5’000 francs. Leur nombre est fonction des recettes du Samadhi Project.

Nous attendons votre inscription !

Le décor d’Hector

28 août 2020

On le voit plus souvent évoluer sur les planches qu’en-dehors, avec un micro en main plutôt qu’une perceuse, jouant dans la lumière plutôt que dans la poussière.

Lui, c’est Thomas Di Genova, alias Hector Lagarde, animateur vedette de la TV Libre et rapporteur sans limite de la vérité, toute la vérité dans la pièce L’invisible chemin de Sarah Marcuse.

Mais ce n’est pas tout…

Le décor d'Hector

Thomas, c’est aussi un magicien du bois, un copain des copeaux qui sait façonner la matière ligneuse avec dextérité et inspiration. Parce qu’en plus de construire une bonne partie des décors de la pièce dans laquelle il joue, il dévoilera une autre facette de sa fibre artistique en réalisant une performance sur mesure durant le Samadhi Project.

N’en disons pas plus, la vérité est… tailleur !

Les bonnes ondes

RTS La 1ère

25 août 2020

Dès le mois de septembre, le Samadhi Project va diffuser ses bonnes ondes dans toute la Suisse Romande !

RTS La Première, la radio la plus écoutée de Suisse, accueillera des personnalités participant à l’évènement dans plusieurs émissions. Autant d’occasions de se donner envie d’assister à leurs conférences et aux représentations de L’invisible chemin !

Le 14 septembre, ce sera Le Grand Soir pour Sarah Marcuse — auteure de la pièce L’invisible chemin et initiatrice du Samadhi Project — et les autres personnalités invitées de cette émission ludique, bienveillante et parfois impertinente, diffusée en direct de 19h à 22h.

Ce sera ensuite l’heure des Dicodeurs qui recevront Sylvie Déthiollaz, docteure en biologie moléculaire, chercheuse et invitée du Samadhi Project pour une table ronde autour de la conscience. Une émission diffusée avec humour du 21 au 26 septembre de 11h30 à 12h30.

Le 1er octobre, nous serons les témoins privilégiés du Premier rendez-vous de la musicienne Dida — en concert à Pitoëff le 2 octobre — avec Jean Rossiaud, sociologue et créateur du Léman, notre monnaie locale. L’émission, diffusée en direct de 14h à 15, sera à nouveau un lieu de rencontre inspirant le 9 octobre avec le Premier rendez-vous d’Olivier Abossolo, médecin urgentiste devenu médecin énergétique, et de Pierre Pradervand, homme de cœur et citoyen du monde, tous deux réunis par des parcours singuliers autour de la Terre et au cœur de l’humanité.

Nous nous réjouissons déjà de partager ces bonnes ondes avec vous !

La billetterie est ouverte !

14 août 2020

Ça y est ! La billetterie du Samadhi Project et du spectacle L’invisible chemin est ouverte !

Vous pouvez dès maintenant acheter vos billets pour les conférences d’Irène Grosjean, Corine Sombrun, Philippe Guillemant, Sylvie Déthiollaz, André Stern et toutes les personnalités qui interviendront du 24 septembre au 18 octobre au théâtre Pitoëff.

La billetterie est en ligne

Vous entendrez des découvertes époustouflantes à propos du cerveau et de son rôle dans la créativité, vous apprendrez que l’on peut créer son futur, vous aurez des clefs simples pour augmenter votre vitalité et booster votre système immunitaire, vous en saurez plus sur les états modifiés de conscience et les sorties de corps !

Composez votre programme et réservez vos places !

L’invisible voyage

L'invisible chemin à Nouméa

12 août 2020

Le saviez-vous ? L’invisible chemin est une pièce de théâtre écrite après quatre années de recherches sur les perceptions extrasensorielles et les potentiels humains auprès de guérisseurs, de chamanes, de scientifiques et d’expérienceurs.

Elle a été écrite à Cuba en 2017, puis créée en septembre 2019 en Nouvelle-Calédonie sur invitation du Centre Culturel du Mont-Dore à Nouméa.

L’équipe, composée de 13 comédien·ne·s et musicien·ne·s, d’un vidéaste, d’un créateur lumière, d’une enfant de la troupe et d’une enseignante, est partie à l’autre bout de la terre pour partager ce texte porteur d’espoir.

Après quelques imprévus urticants (grève de british Airways, billets d’avions non valides, changement de comédienne), le spectacle a vu le jour, porté par le souffle de cette incroyable aventure et nourri de saveurs nouvelles, de la galette de manioc croquante, aux ambrevades, en passant par le confit de goyave.

Les échanges intenses lors des bords de scène nous ont démontré l’utilité et les bienfaits d’un spectacle qui parle à chacun de la beauté et de l’immense potentialité inhérente à chaque être humain. C’est à cette réconciliation avec soi-même et avec l’autre que nous vous convions du 24 septembre au 18 octobre au Théâtre Pitoëff.

dossier de

presse

Vous trouverez dans cet espace le dossier de presse et les communiqués du Samadhi Project.

Communiqué de juin 2020

Communiqué de septembre 2020

Nous mettons à votre disposition des photos en haute définition ainsi que les éléments composant l’identité visuelle du Samadhi Project.

Logos

Affiches

Photos de L’invisible chemin

Photos de Sarah Marcuse

Pour plus d’informations à propos du Samadhi Project, vous pouvez écrire à:

Samadhi Project / Cie La Fourmilière
c/o Sarah Marcuse
83, chemin des Sports
1203 Genève

ou envoyer un e-mail à presse@samadhi-project.ch